Vers une reconversion professionnelle réussie...

J’ai perdu mon job et ça me plaît

Avis : avis_un

Quelques mots sur l’auteur

Lilou Macé est une vidéo blogueuse franco-américaine, présentatrice d'une WebTV et auteure. Elle a cofondé une communauté internet : Le défi des 100 jours qui regroupe à l'heure actuelle plus de 27 000 participants qui se fixent des objectifs de vie à atteindre et bloguent ou vidéo-bloguent leurs avancées et s'encouragent entre eux. "J'ai perdu mon job et ça me plaît" a été son premier livre. Elle a ensuite écrit "Je n'ai pas d'argent et ça me plait", "Je n'ai pas de religion et ça me plait" et "Je suis célibataire et ça me plaît".

lilou-mace

Citation inspirante

Nous avons un nouveau job ! Vous savez ce qu’est ce nouveau job ? C’est de trouver ce que nous voulons. Oui ! Voilà le boulot qui nous attend !
Lilou Macé

Ce qu’on peut en retirer pour une reconversion

- Lilou Macé profite de son licenciement pour ne pas se limiter et réorienter sa carrière. Pour reprendre ses propos, elle cherche à s'aligner sur ce qui la passionne.

- Contrairement à Lilou qui écrit « Si vous avez pris l’engagement de trouver un emploi qui vous fera du bien, qui correspond à ce que vous voulez, alors les choses viendront à vous, une à la fois. Vous rencontrerez les bonnes personnes, vous trouverez les bons ingrédients, vous concocterez une recette formidable et vous dégusterez un merveilleux repas… c’est à dire une vie savoureuse », je ne pense pas qu'il suffise de prendre un engagement et d'attendre que les choses viennent à nous, en matière de reconversion, ou pour n'importe quoi d'autre d'ailleurs.

lilou-mace-tv

Ce que l’on a moins aimé

- Beaucoup de coquilles et de fautes d’orthographe tout au long du livre.

- Elle se répète énormément sur différents sujets, ce qui donne vraiment l’impression qu’elle essaye de combler pour remplir son livre.

- Le livre est inondé de liens vers ses produits. Elle y fait en effet beaucoup d’auto-promotion de son site, de sa chaîne Youtube et même de ce livre avec des phrases du type ‘Offrez le à des amis, parlez-en, … ».

- A un moment, elle pense très sérieusement que ses énergies et fréquences créatives sont tellement hautes qu’elle les soupçonne d’entrer en conflit avec les fréquences de ses appareils électroniques qui ne marchent plus. A un autre elle écrit « Tiens, il est 11h11. Oh, mon Dieu ! Ça doit vouloir dire que je suis vraiment branchée : chaque fois que je regarde ma montre (c’est à dire souvent), elle indique toujours xh11 : 3h11, 4h11. Et maintenant, 11h11. Je suis super contente ! ».

- Elle n’échappe à aucun effet de mode, à aucune tendance. Pour une ancienne professionnelle du marketing, c’est fascinant de la voir plonger dans tous les pièges marketing justement. Ainsi, fan d’Apple, elle juge utile de partager son hésitation entre l’achat d’un iMac 20’’ versus un iMac 24’’ pendant plusieurs pages. Elle suit un régime crudivore et pendant qu’elle écrit son livre, elle fait un régime détoxication sous forme d'une cure de jus de citron pendant 10 jours. Elle voue une sorte de culte à Oprah Winfrey, pratique le Feng Shui pour organiser sa chambre, utilise des expressions comme « réorientez votre énergie », « énergie positive », elle « sollicite une guidance d’en haut »... Tout ça est très ésotérique. Esprits cartésiens, soyez avertis !!!

- Spoiler alert : N'attendez pas à découvrir quel job elle va finalement trouver à la fin du livre, car c'est en fait l'écriture du livre qui constitue ce nouveau job.

Thèse du livre

Après avoir vécu aux Etats-Unis plusieurs années, Lilou a travaillé à Londres, dans l’industrie du tourisme. Elle était directrice du marketing Internet depuis 6 mois lorsqu’elle s’est fait licencier. A l’annonce de son licenciement, une fois le « choc » passé, elle décide de rapidement transformer ceci en une bonne nouvelle.
Elle ressent tout de suite un regain de créativité qu’elle souhaite mettre au profit de l’écriture d’un livre. C’est donc à travers son propre parcours qu’elle compte nous prouver qu’il est possible de trouver un emploi épanouissant. Pour cela, elle partage avec nous les 30 jours qui suivent son licenciement, sous forme de journal intime.
Sauf que voilà, sans doute aveuglée par ce joli titre "J'ai perdu mon job et ça me plaît", au moment de choisir ce livre, j'ai finalement assez peu prêté attention au sous-titre "30 jours pour trouver l'emploi de mes rêves grâce à la loi de l'attraction". Et pourtant, c'est une clef de lecture importante, puisque c'est sur cette fameuse loi de l'attraction que Lilou Macé compte bien s'appuyer pour attirer à elle son job idéal.

Points clés du livre

- Lilou Macé est une rêveuse, elle assume et encourage les gens à rêver. « Je ne me contente pas de rêver, je permets aussi à mes rêves de se réaliser, en posant des actes qui me font du bien et qui sont alignés sur ces rêves ».

- Que l’on adhère ou pas à ces méthodes, ponctuellement, Lilou Macé donne quelques informations concrètes avec des exercices qu’elle conseille et qu’elle s’applique à elle-même :
  * Elle suggère par exemple d’écrire une déclaration de mission personnelle. C’est à dire quelques phrases que vous jugerez inspirantes et qui résument les objectifs que vous souhaitez atteindre dans la vie. Elle conseille alors de relire sa déclaration de mission chaque matin et d’avoir même une mini déclaration dans son portefeuille pour la lire régulièrement.
  * Elle parle un peu des techniques de conditionnement qu’elle a appris en assistant à un atelier de Tony Robbins (grand gourou du développement personnel) intitulé « Libérez votre puissance intérieure ».
  * Elle décrit des techniques de PNL (Programmation Neuro Linguistique) pour ancrer un sentiment fort, en joignant son pouce et son index.
  * Elle propose des petits exercices de visualisation en créant un tableau (ou une vidéo) de vision. Il s’agit d’un collage d’images auxquelles vous aspirez dans la vie. La visualisation régulière de ces images devant vous aider à les réaliser.
  * Elle encourage à tenir un journal de gratitude dans lequel chacun peut faire part de sa reconnaissance de la journée. Cela permet de se concentrer sur le positif plutôt que le négatif.

Ce que l’on a bien aimé

- J'ai aimé l'optimisme que Lilou se force à cultiver. Quand les pensées négatives lui viennent, elle les annule et les remplace en se créant une pensée positive. Et finalement, cette naïveté dont elle semble faire preuve l'amène à provoquer les évènements. Elle fait ses requêtes à l’univers avec une confiance qui lui donne le culot nécessaire pour se lancer et finalement faire pas mal de démarches elle-même. Elle n’attend pas que tout arrive à elle, comme elle le prétend pourtant lorsqu'elle écrit « Quand on se laisse porter par le courant, le bon conseil ou la bonne information nous arrivent naturellement ». Je trouve qu'au contraire, Lilou est proactive et prend les choses en mains. Elle passe des coups de fils, s'appuie sur le soutien de sa communauté internet, participe à des évènements, et en crée même elle-même. Ce qui me fascine c'est qu'elle puisse penser que les résultats qu'elle récolte ne proviennent pas de ses actions mais bien des requêtes qu'elle fait à une "autorité supérieure" (pour reprendre son expression).

- Je pense que l'auteure part d'un bon sentiment et qu'elle croit en ce qu'elle dit.

- Au second degré, il peut s'agir d'une lecture fraîche et divertissante.

- Dans un moment de lucidité elle écrit « Je ne crois pas être un écrivain doué, mais je crois que je suis capable de me livrer et de partager mon parcours d’une manière intelligible et accessible à autrui. Chez moi, c’est un processus naturel, c’est quelque chose que j’adore faire et que je fais de toute façon. Ça ne me dérange pas de parler de ma vie privée. Je dois même dire que j’aime ça. Et si mes prises de conscience peuvent aider d’autres personnes, c’est génial, et j’ai fait mon boulot ! J’ai trouvé le job de mes rêves ! ».

Infos éditeur

Editeur : Guy Trédaniel éditeur
Date de publication : mars 2011
256 pages

Tags: ,

Articles similaires

Commentaires

Pour voir les commentaires ou pour pouvoir commenter, /
ou
Top