Vers une reconversion professionnelle réussie...

Je suis debout bien que blessée

Avis : avis_trois_un_quart

Quelques mots sur l’auteur

Marie Pezé, née en 1951, est psychanalyste, docteur en psychologie et psychosomaticienne. En 1997, elle a créé la première consultation « Souffrance au travail » au centre d’accueil et de soins hospitaliers de Nanterre. Elle est également l'auteure de "Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés" (2008) et est à l'origine du site http://www.souffrance-et-travail.com.

marie-peze

Citation inspirante

Comme tous ces salariés qui s'adaptent à des contraintes déséquilibrantes, mon corps s'est adapté jusqu'à ce qu'il n'en puisse plus.
Marie Pezé

Ce qu’on peut en retirer pour une reconversion

Ce livre ne traite pas à proprement parler de reconversion professionnelle, mais il traite de souffrance au travail et montre à quel point il peut être salutaire d'évoluer dans un environnement épanouissant. Travailler dans la souffrance, psychologique ou physique, peut au contraire s'avérer extrêmement néfaste pour votre santé. C'est une donnée qui doit bien évidemment être prise en compte quand vous évaluez la prise de risque que peut représenter une reconversion.
Et c'est parce que Marie Pezé a conscience de tous ces paramètres qui rendent le changement difficile qu'elle écrit : « Comment dire à la personne harcelée qui s'effondre à son poste : "Pourquoi n'êtes-vous pas parti plus tôt ?", de l'air entendu du psy qui pense que ce n'est pas normal de se laisser humilier aussi longtemps, alors que démissionner signifie perdre ses droits sociaux ? ».

jesuisdeboutbienqueblessee-livre-et-site

Ce que l’on a bien aimé

Le sujet de la souffrance au travail mérite au combien d'être abordé. Il l'est ici par une experte et précurseur dans ce domaine.
Elle dénonce des postes pour lesquels on a ôté toute réflexion et dont l'exécution de tâches vides de sens, et extrêmement répétitives, use le corps et l'esprit.
L'un des principaux conseils que la psychologue donne dans ce livre à quelqu'un en souffrance professionnelle est de ne pas rester seul. Elle raconte en effet comme, au moment où elle était au plus bas et que son corps ne lui répondait pour ainsi dire plus, le simple fait d'entendre la phrase "On va vous aider !" a eu un effet positif sur elle.

Thèse du livre

Durant toute sa carrière, Marie Pezé a cherché à comprendre l'impact du travail sur le corps et l'esprit. En tant que psychologue en milieu hospitalier, elle a vu défiler les patients et leurs histoires, des récits qui se répétaient dans leurs désarrois, leurs peurs et leurs douleurs.
Cette souffrance au travail, elle en est à la fois ironiquement experte et victime. Elle nous raconte comment le manque de reconnaissance et la surcharge de travail, alliés à un parcours de vie difficile, l'ont menée à bout, au point d'être reconnue travailleuse handicapée puis déclarée inapte au travail.

Points clés du livre

- En tant que psychanalyste, les médecins attendaient d'elle qu'elle fasse la part des choses entre la responsabilité de la souffrance qui incombait au travail, et celle qui revenait à l'histoire personnelle. Elle explique qu'elle incarnait finalement la subjectivité dans un univers qui se veut rationnel et scientifique.

- Marie Pezé n'ignore pas que « le statut de malade est souvent plus valorisant que celui de travailleur invisible ». Le malade reçoit en effet souvent plus de considération et d'attention qu'il n'en a jamais eu jusque là.

- A plusieurs reprises, la psychologue insiste sur le fait que, dans bien des cas, le métier que nous choisissons est lié à notre enfance, et plus précisément qu'il a pour but de réparer les traumas de notre enfance.

- Dans ce livre, l'auteure partage avec nous son histoire familiale particulièrement lourde à porter qui lui a laissé des séquelles psychologiques évidentes. La psychosomaticienne utilise ainsi sa propre histoire pour nous faire également part du fruit de ses réflexions sur l'une de ses plus grandes interrogations : le passage entre le corps et le psychisme.

- Marie Pezé s'interroge aussi beaucoup sur la place des hommes et des femmes dans le monde du travail.

- Une péridurale qui se passe mal lors de son second accouchement, provoque chez Marie Pezé des vertiges et une douleur qui devient chronique. Tandis que l'auteure continue de raconter son parcours professionnel et ses combats du quotidien pour faire reconnaître la souffrance de ses patients et dénoncer certaines des conditions atroces que ceux-ci vivent au travail, on suit son état psychologique et physique se dégrader, sous fond d'auto-psychanalyse.

Ce que l’on a moins aimé

- Si vous cherchez une lecture légère et motivante, ce livre n'est peut être pas ce qu'il vous faut. En effet, il s'agit d'un sujet difficile, traité avec plus de réalisme que d'optimisme.

Infos éditeur

Editeur : Josette lyon
Date de publication : avril 2014
171 pages

Tags:

Articles similaires

Commentaires

Pour voir les commentaires ou pour pouvoir commenter, /
ou
Top