Vers une reconversion professionnelle réussie...

La semaine de 4 heures
de Tim Ferriss

Avis : avis_quatre_et_demi

Quelques mots sur l’auteur

Tim Ferriss est un écrivain et entrepreneur américain, né en 1977.
C’est le succès de son livre « The 4-hour work week » traduit « La semaine de 4 heures », best seller du NY Times, qui l’a fait connaître.

tim-ferriss

Citation inspirante

Ce que nous craignons le plus de faire est généralement ce que nous avons le plus besoin de faire.
Tim Ferriss

Ce qu’on peut en retirer pour une reconversion

Parmi tous les exercices proposés, Tim Ferris propose notamment l’activité suivante :
Imaginez une idée de projet qui vous tiens à cœur et que vous souhaiteriez réaliser mais n’osez pas.

Sur un papier :
- Notez le pire scénario (pire cauchemar) qui pourrait arriver, essayez de ressentir le moindre détail horrible de ce scénario.
- Evaluez sur une échelle de 1 à 10 l’impact irréversible que ce scénario aurait sur votre vie.
- Inscrivez alors des petites astuces qui vous éviteront de tomber dans ce cauchemar ou qui vous permettrez d’en sortir le cas échéant, et retourner à la normale.
- Notez le meilleur scénario, ou même simplement un scénario le plus probable.
- Evaluez l’impact de ce scénario sur votre vie, sur une échelle de 1 à 10.

Cet exercice aide à relativiser les risques et sa propre peur.
Une fois que votre peur est identifiée, il est plus facile de la vaincre.

Vous pouvez ensuite faire le même exercice en partant du pire scénario suivant :
« Vous étiez licencié aujourd’hui ! »
- Evaluez sur une échelle de 1 à 10 l’impact irréversible que ce licenciement aurait sur votre vie.
- Inscrivez alors des petites astuces qui vous permettraient de vous en sortir financièrement, ou de retrouver une situation professionnelle équivalente si nécessaire.
- Notez le meilleur scénario, ou même juste un scénario le plus probable suite à votre licenciement.
- Evaluez l’impact de ce scénario sur votre vie, sur une échelle de 1 à 10.

Ce que l’on a bien aimé

Le livre de Tim Ferriss est vraiment motivant. Non seulement il nous amène à réfléchir à notre rapport au travail et à nous remettre en question, mais il nous redynamise aussi. Une fois qu’on l’a lu, on ne peut pas continuer à travailler comme avant. On est vraiment invité à se concentrer sur l’essentiel et à ne pas se perdre dans les futilités. Cela fait donc partie des quelques livres qui peuvent vous amener à changer votre façon de vivre et en l’occurrence de travailler. Personnellement, je ne suis pas une grande lectrice, et pourtant j'ai dévoré ce livre. Je l'ai trouvé extrêmement inspirant et je vous en conseille vraiment la lecture.

Infos éditeur

Editeur : Pearson
Collection : Efficacité Professionnelle
Date de 1ère publication : 2007
Réédition de 2010.
320 pages
Traduit en 35 langues
Plus de 1 350 000 exemplaires vendus dans le Monde

Thèse du livre

Dans ce livre, Tim Ferriss nous propose sa recette pour devenir ce qu’il appelle un Nouveau Riche, c’est à dire un de ceux qui ont pour richesse le temps et la mobilité et qui donc utilisent leur temps autrement qu’en travaillant, en d’autres termes ceux qui optimisent le ratio entre le temps de travail et de loisir.

Il part de l’idée que nous passons trop de temps au travail et que cela tient bien plus souvent de la force de l’habitude que d’un réel besoin. Il nous pousse à cibler ce qui est véritablement important et à prioriser.

Ce livre s’adresse prioritairement à des entrepreneurs, ou à des employés qui ont pour objectif de travailler à distance, mais finalement, bon nombre des conseils que l’auteur donne peuvent s’appliquer à n’importe quelle carrière, pour qui veut trouver un bon équilibre entre vie et travail. Pour se faire, Tim Ferriss propose une série d’exercices tout au long du livre.

Il propose à ses lecteurs de se concentrer seulement sur les quelques tâches les plus importantes de leur travail (les plus rémunératrices ou les plus nécessaires) afin de s’allouer le reste du temps à faire ce qu’ils aiment vraiment dans la vie. Pour cela, il s’appuie sur des concepts ou des lois économiques (le principe des 80/20, la loi de Parkinson, ...) et les appliquent à des cas concrets dont le sien.

Points clés du livre

- Plutôt que de faire de la retraite un but à atteindre, Tim Ferriss invite ses lecteurs à planifier des mini-retraites régulières pour profiter de leur vie.
- Sa recommandation est de ne surtout pas travailler plus mais de travailler plus intelligemment. Il nous invite à maximiser les effets du travail réalisé.
- Il questionne notre rapport à l’argent, en le contre-balançant avec la valeur que l’on accorde au temps passé à faire des choses qui nous plaisent.
- Il nous aide à voir combien la peur du risque peut nous paralyser et nous empêcher de mettre en œuvre les changements qu’il préconise.
- Tim Ferris est enfin un fervent partisan de la délégation et nous invite à considérer l'utilisation d'assistants personnels, pour se concentrer uniquement sur le travail que nous aimons faire ou qui ne peut pas être fait par quelqu'un d'autre.

La semaine de 4 heures

Ce que l’on a moins aimé

Le titre est accrocheur mais ne vous attendez pas, pour autant, à réduire votre temps de travail à 4 heures par semaine, même en suivant tous les conseils.
Tim Ferriss le reconnaît lui-même, l’objectif est d’optimiser son temps et d’être jusqu’à 10 fois plus productif.
Donc plutôt que de tomber la même quantité de travail en 10 fois moins de temps (de 40h à 4h par semaine par exemple), vous pouvez aussi décidé de tomber 10 fois plus de travail en maintenant le même nombre d’heures, ou encore, trouver un entre-deux. C’est d’ailleurs la solution qui est retenue par la plupart des gens, et on s’en rend bien compte dans les témoignages à la fin du livre.

Tags: ,

Articles similaires

Commentaires

Pour voir les commentaires ou pour pouvoir commenter, /
ou
Top